Introduction au réseau Kusama

Qu’est ce que Kusama ?

Kusama est le réseaux canari de Polkadot. Ce nom à été choisi en référence aux canaris utilisés auparavant dans les mines de charbon, et qui avait pour rôle de détecter le monoxyde de carbone ainsi que tout autre gaz nocif pouvant affecter les mineurs. De la même manière, Kusama joue le rôle de canari, en aidant à détecter de possible vulnérabilités dans le code source de Polkadot.

Chronologie

En juillet 2019, les détenteurs de DOT avaient la possibilité de réclamer des jetons KSM, en initiant une transaction Ethereum qui leur permettait de figurer dans le bloc genesis de Kusama. Vous pouvez suivre ce guide si vous détenez des DOT et que vous n’avez toujours pas réclamer vos KSM.

L’avenir de Kusama

Tout d’abord, il faut savoir qu’il n’y a aucune autorité centrale qui prend de décision dans Kusama. Toutes les décisions sont prise par les détenteur de KSM, puisque n’importe quelle décision concernant le future du réseau doit être soumise à un vote. Cela implique que le réseau Kusama est parti pour durer, et qu’aucune personne ou entité n’a l’autorité suffisante pour y mettre un terme. La seule manière serait que les détenteurs de KSM le fasse; ce qui est extrêmement improbable.

Comment obtenir des KSM ?

Il y’a plusieurs manière pour obtenir des KSM:

Les rôles sur Kusama

Vous pouvez participer au réseaux Kusama en tant que builder, maintainer, ou utilisateur finale.

Builders

Ce rôle concerne les développeurs ou équipe de développement dont le rôle serait de développer des parachains, parathreads, bridges, ou des explorateurs de blocs. Plusieurs raisons rendent favorable le fait de développer sur Kusama. Si vous développez sur Kusama en premier, il vous sera plus facile de migrer vers polkadot; si tel est votre souhait, puisque Kusama est basé sur le même code source que Polkadot. Aussi, en vue de déployer une parachain l’acquisition d’un ‘parachain slot’ sera vraisemblablement moins couteux sur kusama que sur polkadot. Il serait donc plus judicieux de déployer les nouvelles parachains sur Kusama avant de le faire sur Polkadot.

Network Maintainer

Que ce soit Polkadot ou Kusama, un nombre d’acteurs participe à la maintenance du réseau, et ce sont les validateurs, nominateurs, collators, et les acteurs de gouvernance.

  • Conseil: Il y a actuellement 13 membres / comptes élus par vote d’approbation au conseil, et ils représentent les membres passifs de Kusama. Toutes les deux semaines, des élections au conseil ont lieu. Le rôle du conseil consiste à élire les membres du comité technique, à opposer son veto à un référendum, à proposer un référendum dans une période de lancement sur deux, à accélérer le référendum avec le comité technique lorsqu’une proposition critique doit être adopté rapidement.
  • Comité technique: élu par le conseil. Comprend les équipes de développement qui ont correctement implémenté ou spécifié le runtime Polkadot / Kusama ou l’environnement d’exécution. Le rôle du comité technique est d’évaluer si une proposition est urgente ou non, puis de décider de l’accélérer en concertation avec le conseil. De cette façon, les mises à niveau critiques sont implémentées en premier.

Gouvernance sur Kusama

Le point de départ du processus de gouvernance peut être une proposition publique, une proposition du conseil ou une proposition d’urgence soumise par le comité technique (doit être approuvée par le conseil) afin d’apporter une modification au protocole.

Trésorerie

La trésorerie détient des fonds provenant des pénalités (slashing), des inefficacités du système de staking, des dépôts perdus et des frais de transaction. Pour faire une proposition de dépenses, tout détenteur de KSM doit bloquer/réserver 5% du montant de KSM qu’il souhaite obtenir de la trésorerie. Une proposition de dépenses doit obtenir l’approbation de 60% du conseil. Dans ce cas, les fonds seront envoyés à l’adresse du bénéficiaire. Si la proposition de dépenses obtient l’approbation de moins de 50% du conseil, une pénalité (slash) serait appliquer sur les fonds réservés. Ce processus peut intervenir pour chaque période de dépenses qui est de 6 jours.

Parachains

La parachain — chaîne parallélisable — est une forme plus simple de blockchain, qui s’attache à la sécurité fournie par la «chaîne relais» plutôt que de fournir la sienne. Elle est ‘validable’ par les validateurs de la chaîne relais. Chaque parachain nécessitera un parachain slot qui sera acquis par enchères. Elle est maintenu par des collateurs dont le rôle est de maintenir un nœud complet de la parachain, de conserver toutes ses informations nécessaires et de produire de nouveaux blocs à transmettre aux validateurs de la chaîne de relais pour vérification et inclusion dans Kusama.

Parathreads

La parachain et les parathreads sont très similaires d’un point de vue technologique. Une parachain peut devenir à un moment donné une parathread et vice versa. La différence entre eux est plutôt économique. Une parachain devra acquérir un slot par le biais d’une vente aux enchères, tandis que les parathreads nécessite des frais d’enregistrement fixe, ce qui serait bien inférieur au coût d’acquisition d’un slot de parachain. Cependant, ces frais ne garantiront que l’enregistrement du code source du parathread. Au fur et à mesure que les parathreads progressent et produisent de nouveaux blocs, des frais seront associés pour inclure les nouveaux blocs générés dans la chaîne de relais, qui prendront la forme d’une vente aux enchères de blocs; en concurrence avec les autres parathreads enregistrés.

Vous pouvez nous soutenir en votant sur InchainWorks sur le réseau Kusama. Notre adresse est: DbAdiLJQDFzLyaLsoFCzrpBLuaBXXqQKdpewUSxqiWJadmp

Vous pouvez également suivre notre guide détaillé pour nominer sur le réseau Kusama